Abonnez-vous à la chaîne

5 conseils pour maigrir (durablement)

Scale 403585

Comment maigrir durablement et éviter l’effet yoyo ? Le Dr Diana Kadouch explique ce qu’il faut faire (ou pas) pour maintenir une perte de poids et ne pas se décourager. Voici ses 5 conseils pratiques pour réussir.

Chaque année au printemps, les régimes font la Une des magazines féminins avec des promesses toujours plus alléchantes. Les lecteurs, à la recherche du régime miracle, se jettent dessus, année après année. Pourquoi ? Pour en finir avec cette culpabilité de ne pas avoir réussi -l’année précédente- à perdre ces « 5 kg en 1 semaine » ou en tout cas de les avoir repris 6 mois plus tard.

Le Dr Diana Kadouch, médecin nutritionniste, livre ici 5 conseils pratiques, non pas pour vous dire quoi manger mais pour vous expliquer comment tenir sur le long terme et rester motivé.

1- S’interroger sur son comportement alimentaire

Avant de débuter votre régime, répondez à ces questions :

-Est-ce que vous grignotez ?

-Est-ce que vous avez des crises de boulimie ? Attention, contrairement à l’idée reçue, être boulimique ne signifie pas forcément se faire vomir après avoir mangé. En réalité, les crises de boulimie sont très fréquentes et se manifestent par un besoin de manger vite, beaucoup, avec une perte de contrôle.

-Souffrez-vous de noctophagie, c’est-à-dire que vous avez besoin de vous lever la nuit, parfois inconsciemment pour manger.

Si vous présentez l’un de ces troubles stopper tout régime et parlez-en avec votre médecin ou avec un spécialiste.

Dr Diana Kadouch, nutritionniste.

2-Choisir un régime adapté, que l’on peut tenir

Le régime idéal c’est celui qu’on est capable de tenir toute la vie. Pour la plupart des gens, c’est un régime qui n’exclut aucun aliment et qui permet de se plaisir tous les jours.

Pour vous aider à l’appliquer facilement chez vous, voici la liste des ingrédients à avoir en permanence dans le placard :

  • de l’huile d’olive
  • des fruit et légumes
  • des épices, échalotes, oignons
  • des légumes secs
  • des amandes et noix
  • des laitages maigres ou du fromage de chèvre
  • de l’eau, plate ou pétillante

Prévoir en plus chaque semaine : de la viande blanche et du poisson

3-Conseil n°3 : respecter ses sensations alimentaires

C’est le conseil le plus important. On s’arrête de manger dès qu’on a plus faim. Car manger au-delà de la faim, c’est forcément prendre du poids.  

Plus on a fait de régimes, plus c’est compliqué de savoir ce que c’est vraiment que la faim et la satiété… Pour y parvenir, la nutritionniste conseille de manger toujours dans des conditions qui vous permettront de ressentir les signaux que le cerveau et l’estomac envoient. En somme, il faut s’écouter.

On mange toujours assis, jamais devant la télévision, ni son téléphone, on regarde son assiette et on essaye d’être en pleine conscience de ce qu’on mange : le goût, l’odeur, la consistance…

Dr Diana Kadouch, médecin nutritionniste.

Il faut savoir prendre le temps… Prendre le temps d’apprécier son repas est indispensable.

4-Conseil n°4 : pas d’aliments interdits

Vous pouvez consommer les aliments que vous souhaitez à une seule condition : c’est de les manger en pleine conscience. C’est la seule manière d’en limiter naturellement les quantités sans se sentir frustré et là encore, cela s’apprend… Si besoin, on peut consulter un soignant médecin ou diététicien comportementaliste.

Quelle quantité manger chaque jour : les grands principes

  • l’huile d’olive c’est 4 à 5 cuillères à soupe/jour
  • les fruits c’est environ 2 à 3 fruits soit, 200 grammes et 300 grammes de légumes
  • les amandes, au moins 3 rations de 30 grammes/semaine
  • les légumineuses au moins 3 fois 150 grammes/semaine
  • les laitages : 2/jour

5-Conseil n°5 : ne pas oublier l’activité physique

L’activité physique fait partie du régime. Il faut se fixer un objectif simple et ne pas hésiter à utiliser les objets connectés, tels que les traceurs d’activité et les podomètres. Le but c’est d’augmenter l’activité physique. On donne souvent le chiffre de 10 000 pas/jour, c’est un peu arbitraire mais cela donne idée de ce qu’on appelle être actif au quotidien…